Jésus précipité dans le torrent du Cédron

De 1h à 2h

Jésus attaché traverse le torrent du Cédron

Préparation avant chaque heure

O mon Seigneur Jésus-Christ, prosterné devant ta divine présence, j’implore ton cœur très aimant de me permettre d’entrer dans la douloureuse méditation des vingt-quatre heures de ta passion, dans lesquelles, pour l’amour de nous, tu voulais tant souffrir beaucoup dans ton corps adorable et dans ta très sainte âme, jusqu’à la mort sur la croix. O donnez-moi de l’aide, de la grâce, de l’amour, une profonde compassion et la compréhension de vos souffrances alors que je médite cette heure maintenant.

Pendant les heures que je ne peux pas méditer, je vous offre la volonté de les méditer; et je propose de les méditer avec mon intention pendant toutes les heures où je dois me consacrer à mes fonctions ou à mon sommeil.

Acceptez, Seigneur miséricordieux, mon intention d’aimer et laissez-la être bénéfique pour moi et pour tous, comme si j’accomplissais efficacement et saintement ce que je voulais faire.

Je vous remercie, mon Jésus. Je vous remercie de m’avoir appelé à l’union avec vous dans la prière. Pour te faire plaisir, je prends tes pensées, ta langue et ton cœur. Je veux prier avec eux. Je veux me fondre dans ta Volonté et dans ton Amour. J’étends mes bras pour t’embrasser, je pose ma tête sur ton cœur – et je commence….

Mon cher Bien, alors que mon corps oscille entre l’état de veille et celui de sommeil, ma pauvre intelligence essaye de te suivre. Comment puis-je m’abandonner au sommeil alors que, comme je le vois, tous te laissent? Les apôtres t’ont abandonné aux mains de cruels ennemis, y compris le fervent Pierre qui, il n’y a pas longtemps, t’a dit qu’il voulait donner sa vie pour toi, et ton disciple bien-aimé qu’avec tant d’Amour tu as fait reposer sur ton Coeur!

Mon Jésus, tu es seul! Tes Yeux infiniment purs regardent autour pour voir s’il n’y aurait pas au moins un de tes obligés qui te suive pour te témoigner de l’amour et te défendre. Et comme personne ne t’est resté fidèle, ton Coeur se serre et pleure. Tu ressens plus de Souffrance à cause de l’abandon de tes amis les plus proches qu’à cause de ce que tes ennemis sont en train de te faire subir. Mon Jésus, ne pleure pas, ou fais en sorte que je pleure avec toi.

On dirait que l’aimable Jésus me dit: «Ah! mon enfant, pleurons ensemble le destin de tant d’âmes consacrées qui, en raison de petites épreuves ou d’incidents de la vie, ne s’occupent plus de moi et me laissent seul; pleurons pour tant d’autres âmes, timides et viles qui, par manque de courage et de confiance, m’abandonnent; pleurons aussi pour tant d’autres qui, ne trouvant pas leur compte dans les choses saintes, ne s’occupent pas de moi; pleurons pour tant de prêtres qui prêchent, célèbrent, confessent pour leur gloire personnelle: ils font montre d’être autour de moi, mais me laissent seul! Ah! mon enfant, comme il est dur pour moi cet abandon! Je t’en prie, répare ma cruelle Souffrance par la promesse de ne jamais me laisser seul.»

Oui, mon Jésus, je te promets de ne jamais te laisser seul, avec l’aide de ta Grâce et en m’identifiant à ta Divine Volonté. Mais, ô Jésus, tandis que tu pleures l’abandon de ceux qui te sont chers, tes ennemis ne t’épargnent aucun outrage. Alors que tu es lié et serré au point de ne pouvoir faire un pas par toi-même, ils te foulent aux pieds et te traînent par des voies pleines de pierres et d’épines, si bien que chacun de tes Mouvements t’amène à te heurter à des pierres ou à être piqué par des épines.

Ô mon Jésus, je vois que pendant qu’ils te traînent, tu laisses derrière toi des traces de ton Sang précieux ou quelques-uns de tes Cheveux blonds qu’ils t’arrachent de la Tête! Ma Vie et mon Tout, permets-moi de recueillir ces Cheveux, afin que je puisse en lier les pas des créatures qui, même la nuit, ne t’épargnent pas, que dis-je, qui se servent de la nuit pour t’offenser davantage, soit pour des rendez-vous, soit pour des plaisirs, soit pour accomplir des vols sacrilèges! Mon Jésus, je m’unis à toi pour réparer ces offenses.

Et nous voici rendus au torrent du Cédron où les perfides Juifs se préparent à te précipiter. Ils te font te heurter avec tant de violence contre une pierre qu’il sort de ta Bouche du Sang précieux dont reste marquée cette pierre! Puis, te poussant, ils te plongent au fond de ces eaux putrides, de sorte qu’elles entrent dans tes Oreilles, ta Bouche et tes Narines. Ô mon Amour, tu es inondé de ces eaux putrides, nauséabondes et froides. Tel est l’état lamentable des créatures quand elles commettent le péché: elles se couvrent d’un manteau de saletés répugnantes, à en dégoûter le Ciel et la terre, attirant ainsi les foudres de la Justice divine!

Oh! Vie de ma vie, pourrais-tu nous manifester un Amour plus grand? Pour nous départir de ce manteau de saletés répugnantes, tu permets que tes ennemis te jettent dans ce torrent. Et tout cela tu le souffres pour réparer les sacrilèges et les froideurs des âmes qui te reçoivent de manière sacrilège et qui t’obligent à entrer dans leur coeur où tu éprouves la nausée plus que dans ce torrent! Tu permets encore que ces eaux pénètrent jusqu’à tes viscères; à tel point que tes ennemis, craignant que tu te noies, t’en ressortent, afin de te réserver pour de plus grands tourments. Ton état est tellement répugnant, qu’eux-mêmes ont la nausée rien qu’à te toucher.

Mon tendre Jésus, te voilà hors du torrent. Mon coeur ne supporte pas de te voir ainsi recouvert de ces eaux nauséabondes. Je vois que tu trembles de la tête aux pieds à cause du froid. Tu regardes autour de toi, cherchant au moins une personne qui voudrait te sécher, te laver et te réchauffer. Mais en vain. Personne ne s’attendrit sur ta situation. Tes ennemis se moquent de toi et te raillent. Les tiens t’ont abandonné; ta douce Maman est loin, car c’est ainsi que le veut le Père!

Me voici, ô Jésus, viens dans mes bras, je veux tant pleurer que je te ferai un bain pour te nettoyer. Et je veux de mes mains replacer tes Cheveux en broussaille. Mon Amour, je veux t’enfermer dans mon coeur pour te réchauffer de la chaleur de mes affections, te parfumer de mes désirs saints, réparer toutes ces offenses que tu reçois, et joindre ma vie à la tienne pour sauver toutes les âmes. Je veux t’offrir mon coeur comme un lieu de repos pour te dédommager des Peines souffertes jusqu’ici. Puis nous reprendrons ensemble le chemin de ta Passion.

Réflexions et pratiques.

Durant cette Heure, Jésus se livra à ses ennemis, qui en vinrent même à le jeter dans le torrent du Cédron. Mais Jésus les regardait avec Amour, supportant tout par Amour pour eux. Et nous, savons-nous nous livrer à la Volonté de Dieu? Dans nos faiblesses et nos chutes, sommes-nous prêts à nous relever pour nous jeter dans les Bras de Jésus?

Jésus fut jeté dans le torrent du Cédron, éprouvant de la suffocation, de la nausée et du dégoût. Et nous, abhorrons-nous toute ombre de péché? Sommes-nous prêts à donner à Jésus un asile dans notre coeur, pour lui faire oublier la nausée que les âmes lui donnent par le péché et pour le dédommager de celle que nous lui avons donnée nous-mêmes?

Mon Jésus torturé, ne m’épargne en rien, et fais en sorte que je puisse être l’objet de tes Visées divines et amoureuses!

Action de grâces après chaque heure

Mon Jésus bien-aimé, tu m’as appelé à cette heure de ta passion pour te tenir compagnie – et je suis venu. Il semble que je t’ai entendu, angoissé et douloureux, en train de prier, de réparer et de souffrir. Avec les voix les plus aimantes et les plus éloquentes, vous plaidiez pour le salut des âmes. J’ai essayé de te suivre dans tout. Maintenant, je vous dois mes sincères remerciements et je vous bénis.

Oui, ô Jésus, je répète mon «merci» des milliers et des milliers de fois. Je vous bénis pour tout ce que vous avez fait et souffert pour moi et pour tous. Je vous remercie et je vous bénis pour chaque goutte de sang que vous versez. Je vous remercie pour chaque respiration, chaque battement de coeur et chaque pas. Je vous remercie pour chaque mot, regard, affliction et indignation que vous avez dû endurer. En tout, ô mon Jésus, je compte te donner mon «merci» et «je te bénis». Ô mon Jésus, que mon âme envoie un flot continu d’action de grâces et de bénédictions à votre intention pour nous attirer tous le flux abondant de vos bénédictions et grâces. S’il te plaît, O Jésus, presse-moi contre ton cœur, et de tes mains très saintes scelle chaque particule de mon être avec ton « Je te bénis », afin que rien d’autre qu’un hymne continu à Tu ne puisse venir de moi.

Je laisse donc mon être dans le vôtre pour vous suivre dans tout ce que vous faites; mieux encore, vous serez si vivant en moi que je laisserai mes pensées en vous pour vous défendre de vos ennemis, mon souffle en compagnon fidèle, mon battement de coeur pour rappeler mon « Je t’aime » et pour vous donner l’amour les autres refusent de vous donner; Je vous donnerai les gouttes de mon sang pour expier et pour rendre l’honneur et considérer que vos ennemis vous nient avec leurs insultes et leurs offenses. Je laisserai tout mon être en tant que garde.

Mon cher amour, pendant que je dois accomplir mes tâches, je resterai dans ton cœur. J’ai peur de le quitter. N’est-il pas vrai que tu vas me garder ici? Nos battements de cœur se toucheront continuellement pour que Tu me donnes la vie, l’amour et une union étroite et inséparable avec Toi.
Jésus, si vous voyez que je suis sur le point de vous fuir de temps en temps, laissez votre battement de cœur se hâter dans le mien. Que tes mains me pressent plus près de ton cœur; laisse tes yeux me regarder et me percer de rayons de feu pour que je puisse sentir ta présence et retourner immédiatement à l’union avec Toi.

O mon Jésus, veillez à ne pas vous épuiser. Je vous prie de veiller sur moi. O embrasse-moi, embrasse-moi et bénis-moi! Donnez-moi vos mains très saintes pour que je puisse faire tout ce que je dois faire uni à vous! Mon Jésus, donne-moi le baiser de l’amour divin, embrasse-moi et bénis-moi; J’embrasserai ton cœur enivrant et me reposerai en toi.

De 2h à 3h

Les Heures de la Passion

Téléchargez Les Heures de la Passion pour toujours les transporter sur votre téléphone portable ou mobile gratuitement ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *